Quand le temps des sucres?

Le temps des sucres ou saison des sucres est, au Canada, une période de 4 à 6 semaines de la mi-mars à la fin avril qui correspond à la mise en exploitation des érablières.

Quand se termine le temps des sucres ?

Cette période qui dure au Québec de quatre à cinq semaines, de la mi-mars à la fin d’avril, comprend l’installation du système de récolte (entaillage des arbres, installation des seaux ou des tubulures) et du système d’ébullition de l’eau d’érable, ainsi que les opérations de production et de mise en conserve jusqu’au …

Quand aller à la cabane à sucre ?

Quand aller à la cabane à sucre ? Entre mars et avril, à la sortie de l’hiver, la période dite « temps des sucres » est le meilleur moment pour manger dans une cabane à sucre. D’après les Québécois, le mieux est d’y aller quand il fait encore un peu froid.

Qu’est-ce qu’on mange à la cabane à sucre ?

Suivent une myriade de savoureux mets traditionnels comme le jambon au four, l’omelette ou les œufs brouillés, les saucisses, la tourtière (le fameux pâté à la viande), les fèves au lard, les cretons (une sorte de pâté de porc) et les « oreilles de crisse », de la couenne de porc frite.

C\'EST MARRANT:  Comment faire cuire un gâteau dans un moule sans fond?

Comment fonctionne la cabane à sucre ?

C’est là que, la plupart du temps, est faite la transformation en sirop d’érable à l’aide d’un système de cuves où l’eau d’érable (sève) est bouillie. Sa concentration de sucre s’accroît alors à chaque étape (voir Fabrication du sirop d’érable).

Comment faire une cabane à sucre ?

La dimension minimale d’une cabane à sucre est de 26 pieds (pi) de large par 40 pi de long, incluant une aire de repos (cuisine, etc.) de 26 pi x 20 pi. Si vous avez entre 3 000 et 10 000 entailles ou plus, la cabane devrait avoir plus de 30 pi de largeur.

Pourquoi la cabane à sucre ?

Historiquement, la cabane est le lieu où la sève d’érable est transformée en ses nombreux produits dérivés, et particulier la tire, le beurre d’érable, le sirop d’érable et le sucre d’érable. Située au cœur de l’érablière, la cabane était à l’origine l’endroit où les habitants venaient s’approvisionner en sucre.

Qui a inventé la cabane à sucre ?

C’était en pleine guerre, plus précisément en 1941, qu’Émile et Bernadette ouvrirent les portes de leur petite cabane à sucre au public de la grande région de Saint-Eustache et de Deux Montagnes. Ils pouvaient servir à l’époque 20 repas à la fois.